Connexion...
  Membres: 213

Votre pseudo:

Mot de passe:

Mot de passe perdu ?


Devenir membre


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 15

En clair et en net
Village
Associations
Espace Culturel
Histoire - La guerre des paysans


1525 LA GUERRE DES PAYSANS



guerre des paysansDepuis le milieu du XVème siècle, des colères paysannes grondent de part et d'autre du Rhin. Les fluctuations brutales du prix des céréales et du vin, les taxes de plus en plus lourdes et les tracasseries des seigneurs mécontentent les paysans.
De plus, les idées de liberté, l'espérance eb des temps nouveaux se répandent et les paysans qui représentent 90% de la population croient le moment venu pour l'établissement d'une société plus juste.
Leur emblème est le soulier à lacets que portent les paysans (Bunschuh), contrairement aux nobles qui portent des bottes, le crucifix ou l'aigle impérial.
Le mot "liberté" que l'on trouve très souvent dans les écrits de Luther n'a pas laissé insensible les paysans. Le 17 avril 1525, lundi de Pâques, se produit un soulèvement général. Du nord au sud de l'Alsace, environ 30 à 40.000 hommes se mobilisent et s'organisent en sept bandes (Haufen. Ils décident de se donner un chef en la personne d'Erasme gerber. Ils s'attaquent avant tout aux monastères.

Le jour de la Saint Georges, le 23 avril 1525, un certain Mathis Nithard d'Eschentzwiller se met à la tête d'une petite bande de rustauds et se dirige vers Helfrantzkirch dont le curé défend les idées nouvelles. A Bartenheim, le groupe est renforcé par 3.000 lansquenets suisses. Henri Wetzel, un paysan originaire de Landser, est proclamé chef de la bande sundgauvienne. L'histoire cite également Hans Pflumly de Landser parmi les chefs des rustauds. Pflumly est à l'époque un nom courant à Koetzingue ...

Les couvents de Lucelle, d'Oberlarg et de saint Morand sont pillés. Début mai, la bande de Wetzel soutenue par les corporations des vignerons et des boulangers, pénètre dans Guebwiller et Soultz, propriété de l'évêché de Strasbourg qui lui ouvre sa porte. Mais fin mai, les Thannois réussissent à battre la bande d'Altkirch près de Carspach, et la bande de Landser sur l'Ochsenfels. On cite aussi des combats très meurtiers pour les rustauds entre Steinbrunn le Bas et Landser.
Des négociations sont ouvertes à Bâle. Les paysans demandent la libre élection du clergé, l'abolition des corvées et des dîmes, l'expulsion des juifs, les droits de pêche, de chasse et d'utilisation des prés.

Encouragés par une partie des seigneurs alsaciens, le duc Antoine de Lorraine pénètre en Alsace avec une forte armée et encercle Saverne où sont regroupés envrion 20.000 rustauds. Le 16 mai 1525, des paysans dont certains sont d'anciens militaires, sont battus à Lupstein près de Saverne et le lendemain, ceux qui sont retranchés à Saverne sortent de la ville et se font presque tous massacrer. L'armée du duc de Lorraine livre une seconde bataille à Scherwiller le 20 mai 1525 qui fait plus de 5.000 nouvelles victimes.
C'est l'echec de la révolte des paysans ...
[retour]

[suite]


Date de création : 07/08/2005 @ 12:13
Dernière modification : 20/03/2010 @ 03:20
Catégorie : Histoire


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Bons plans, à voir ...
Sondage
Etes-vous satisfait de votre accès Haut Débit actuel (Internet, TV, multimédia) ?
 
oui
non
ne sais pas
s'en moque
Résultats
Revue de Presse
Agenda

Ajouter un évenement

Recherche



Partenaires

Soutenez votre site


Koetzingue en clair et en net sur facebook


Annuaire des communes de France -communes.com


Alsannuaire. Le moteur de recherche 100% alsacien

Koetchat
^ Haut ^