Forum - Vie de la commune - Sujet n°78

[]
Nombre de membres 205 membres

Connectés : : ( personne )
 

La Charte du Forum - La Charte du Forum

<b>Forum</b> - Forum
Vie de la commune - Vie de la commune
- Sujet n° 78


actif Sujet n° 78  Haut débit et téléphonie cellulaire

le 04/03/2008 @ 08:52
par guy

à vendre ...

Administrateur


Voilà, pour ne pas mélanger les topics, utilisons celui-ci pour les questions haut débit et télecommunications ...

Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut

[]   

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 ] SuivantFin
Réponse n° 1
--------
le 04/03/2008 @ 12:50
par guy

à vendre ...

Administrateur

bon alors voilà quelques explications simples en ce qui concerne l'accès à internet par satellite :



Les connexions internet par satellite utilisent la norme DVB (Digital Video Broadcasting), et plus particulièrement la norme DVB-S pour les satellites.

Connexion internet par satellite avec remontée terrestre



Ci-dessus, le shéma de fonctionnement d'une connexion internet par satellite avec liaison terrestre (aussi appelée connexion Internet par satellite unidirectionnelle). Dans cette situation, il faut nécessairement une connexion à l'internet par ligne téléphonique, souscrite auprès d''un fournisseur d''accès internet (Orange, Free, etc... proposent désormais des forfaits illimités intéressants).

  • Votre requête de quelques octets transite par l'internet en empreintant le réseau téléphonique vers l'opérateur Internet par satellite.
  • L'opérateur internet par satellite récupère le résultat de votre requête sur l''internet et le transmet au satellite (page web, fichier vidéo ou audio, images, etc).
  • Le satellite diffuse le résultat de votre requête sur toute sa zone de couverture et seul votre ordinateur reçoit ainsi ce que vous avez demandé.
  • A l'usage, il n'y a pas de différence avec une connexion ADSL. Néanmoins, l'utilisation de certaines applications est plus délicate, voire impossible (jeux vidéo en ligne, P2P, pour en citer quelques unes).

    Avantages :

    • Solution économique
    • Matériel à bas prix
    • Facile à mettre en oeuvre

    Inconvénients :

    • Abonnement à un FAI obligatoire
    • Utilisation de la ligne de téléphone
    • Connexion non permanente

    Connexion internet par satellite bi-directionnelle



    Voici maintenant le schéma d'une connexion internet par satellite bidirectionnelle. Comme vous pouvez le constater par rapport au schéma précédent, la liaison téléphonique a disparu. La requête est envoyée directement avec votre parabole (et son LNB spécifique) vers le satellite. L'opérateur internet par satellite bidirectionnel reçoit votre requête par satellite, récupère le résultat de votre requête sur l'internet puis vous la retransmet par satellite.

    Avantages :

    • Pas de connexion terrestre
    • Plus de facture téléphonique
    • Connexion permanente à l''internet

    Inconvénient :

    • Matériel et installation coûteuse


    Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 2
    --------
    le 04/03/2008 @ 21:26
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    Ah mais là! coolUn élan de bonne volonté de la part de notre webmaster!cool

    Il a été plus rapide que moi... winkJ'étais justement en train de me tâter à expliquer le problèmeconfused... Mais faute de tempsmad

     

    Mais revenons en au sujet...

    Notre cher admin a oublié de précisé que le débit de l'internet par satellite, même bidirectionnel, est très limité... (de l'ordre de 4 Mégabits par seconde en téléchargement)eek

    D'où le fait que je soit totallement contre cette solution... frownfrownDe plus, je vois mal une connexion satellite partagée par tout le village... eekLe débit serait inférieur à l'actuel!mad A moins que je me trompe et qu'il y aie une astuce technologique...tongue

    bon, sur ceux,

     


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 3
    --------
    le 04/03/2008 @ 23:03
    par guy

    à vendre ...

    Administrateur

    sur ce Tomtom, sur ce ... (sur ceux, c'est sur les autres a013.gif )

    nan, t'as raison, mais je ne voulais même pas rentrer dans ce détail car pour être complet, tu omets un facteur : l'amplitude de la distribution du débit nominal sous le recepteur du sat ... en effet comme tu le dis, celui-ci se partage entre les "clients", il existe des calculs pour le déterminer, et dans la configuration d'un bon lotissement même 4 gigas individuels sont hypothétiques ... dans tous les cas et avant de baisser les bras vers cette solution de fortune et dans notre configuration géographique (voire géopolitique à petite echelle), faut axer nos efforts sur le nouveau DSLAM ... placé dans la commune ou disons dans un diamétre de 2000 m autour de tout le monde, on obtient pour tous de quoi pouvoir profiter de la tv par adsl, ce qui signifie un débit download >= 4 mégas et upload >= 1 méga ce qu est suffisant pour l'utilisateur lambda ...

    Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 4
    --------
    le 04/03/2008 @ 23:18
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    Bonsoir Guy,
    je crois voir que comme moi, tu penses que l'internet par satellite (uni ou bi-directionnel) n'est pas la solution: pour résumer, trop chère et trop contraignante...

    En ce qui concerne un nouveau DSLAM, c'est vrai que ce serait la bonne solution, mais dans ce cas, il faut que France Telecom tire de la fibre jusqu'à ce dernier, ce qui n'est pas gagné...

    Je pense aussi, dans le cas où cette solution idéale d'un nouveau DSLAM échouerait, que la mise à jour du vieux DSLAM de sierentz serait un bon début. En effet, une mise à jour avec des chipset Broadcom (comme le fait Free) et leur nouvelle fonction Nitro (R) (grâce à divers modules placés sur le réseau) permettrait d'obtenir des débits  équvalents à ceux d'un nouveau DSLAM...

    Sur ce... (eh oui, ce, pas ceux, merci Guy, on en apprend tous les jours...)

    Bonne nuit...


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 5
    --------
    le 04/03/2008 @ 23:27
    par guy

    à vendre ...

    Administrateur

    presque Tomtom ... mais la fibre n'est pas d'actualité pour plusieurs raisons, et principalement à cause du coût de sa mise en oeuvre : sans vouloir faire une grand cours d'économie, on comprendra que les matériaux sont chers, les travaux conséquents, et en ce qui nous conerne il doit y avoir quelque chose comme 400 foyers entre koetz et rantz, à peine un quartier de mulhouse qui eux-mêmes ne sont pas tous équipés ... d'autre part comme tu l'as très justement souligné, les fameux ingénieurs ... (j'ose encore espérer que la gaine Telecom puisse accepter la fibre sans travaux supplémentaire) ... au-delà, nous passerons d'abord par le chef-lieu de canton sierentz et seront une fois de plus en queue de peloton ... DONC, il ne reste que l'implantation d'un vrai DSLAM non booster par des FAI externes à FT qui ne POSSEDENT QUE la boucle utilisateur, et encore, quelques droits ... a005.gif
    Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 6
    --------
    le 04/03/2008 @ 23:34
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    Oui, mais quant à la fibre optique, ce que je voulais dire, c'est qu'on en a besoin jusqu'à un éventuel futur DSLAM, en entrée, avec en sortie du cuivre classique, la bonne vieille paire de cuivre...wink

    Pareil pour l'intéret financier, je pensais l'avoir sous-entendu, mais c'est sûr que pour quelques centaines d'abonnés, faut pas s'atendre à un miracle de la part de France Telecom.mad

    D'ailleurs, l'opérateur historique ne se bouge que très rarement, mais on peut espérer obtenir gain de cause avec des demandes répétées de la maire, des abonnées, etc...


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 7
    --------
    le 04/03/2008 @ 23:49
    par guy

    à vendre ...

    Administrateur

    encore d'accord, mais dans tous les cas il faut faire pression ches FT ... étudions alors la meilleure hypothèse de succès : obtenir de la fibre jusqu'au dernier DSLAM de Sierentz, et "finir" en cuivre jusqu'à Rantzwiller en obtenant à l'extrème est de Koetzingue (affaiblissement accoustique de l'ordre de + de 70 dB) 1 méga à la place de 512 kilos en nominal (genre 348 effectifs et 116 le vendredi à 18 heures), ou obtenir avec la même pression un nouveau DSLAM dans le périmètre des 2000m pour tous, et avoir un affaiblissement tel qu'au pire des cas les 20 mégas max nominaux se réduisent au pire à 10 (sachant qu'avec 4 à 6 tu surfes à l'aise en regardant la téloche en même temps que tu télécharges et joues pour être pratique) ?

    C'est vrai, la fibre, la fibre, mais entre presque peut être, et peut-être pas encore ...

    Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 8
    --------
    le 04/03/2008 @ 23:59
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    A ce que je sache, la fibre arrive jusqu'au DSLAM de Sierentz, et après c'est en cuivre. En ce qui concerne l'affaiblisssement acoustique, degrouptest.com, je suis à 62dB, on est déjà en dessous de 70, je vois pas pourquoi on dervai être au dessus, le mieux, c'est d'avoir 0dB, ce qui est très difficile... Pour info, on a déjà le 1 méga effectif...

    C'est sur qu'un nouveau DSLAM genre entre Waltenheim et Koeztingue serait le bienvenu... Après, plus de problème..., et on aura au moins le 18 Méga, je suis formel, du moins si on rentre dans la nouvelle boite avec la fibre...

     

     

    Je suis 100 favorable  pour un nouveau DSLAM... Mais il va falloir leur mettre la pression...


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 9
    --------
    le 05/03/2008 @ 00:04
    par guy

    à vendre ...

    Administrateur

    à vérifier pour la fibre à Sierentz ...
    Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 10
    --------
    le 05/03/2008 @ 06:18
    par Raoul




    un bonjour matinal a nos 2 "enragés"

    je vois que le débat est bien lancé et que je peu me mettre au courant des techniqes sans faire de grandes recherches donc merci a vous. Toute  contributions a cette discussion nous fera avancer vers ce qui pourra devenir le haut débit a Koetzingue.

     Raoul

    Ecrire à Raoul   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 11
    --------
    le 05/03/2008 @ 13:17
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    Eh bien ça faisait longtemps qu'on a plus vu de candidats...eek

    Ah là, je confirme que c'est un sujet qui est bien lancé, et qu'il aurait plutôt intéret madà etre finalisé par le candidat proposant l'option dans le cas où il serait élu...

     

    Ca nous tient à coeur le haut débit...cool


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 12
    --------
    le 05/03/2008 @ 13:20
    par zorro

    Love on the bitch

    Modérateur

    La fibre n'est même pas encore à Mulhouse!
    Ecrire à zorro   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 13
    --------
    le 05/03/2008 @ 13:28
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    t'es sur? ca me parrait un peu hatif ça...

    Avec la gare SNCF à Mulhouse,je suis quasiment sûr qu'ils ont la fibre... mais à sierentz, c'est vrai qu'on peut se demander...


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 14
    --------
    le 05/03/2008 @ 13:37
    par guy

    à vendre ...

    Administrateur

    à vérifier mais je ne trouve rien de serieux ... en fait, il suffirait d'appeller Noos ou Numéricable, qui je crois sont la même boîte maintenant ...

    autrement, la technologie de substitution vers laquelle la Région semble s'orienter pour les démunis du haut débit est le Wimax, espèce d'engin méprisable qui finira par transformer notre environnement en micro-ondes géant pour des résultats approximatifs ... mad



    WiMAX est l'abréviation pour Worldwide Interoperability for Microwave Access. Il s'agit d'un standard de réseau sans fil métropolitain créé par les sociétés Intel et Alvarion en 2002 et ratifié par l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineer) sous le nom IEEE-802.16. Plus exactement, WiMAX est le label commercial délivré par le WiMAX Forum aux équipements conformes à la norme IEEE 802.16, afin de garantir un haut niveau d'interopérabilité entre ces différents équipements. Les équipements certifiés par le WiMAX Forum peuvent ainsi arborer le logo suivant :

     

    L'­objectif du WiMAX est de fournir une connexion internet à haut débit sur une zone de couverture de plusieurs kilomètres de rayon. Ainsi, dans la théorie, le WiMAX permet d'obtenir des débits montants et descendants de 70 Mbit/s avec une portée de 50 kilomètres. Le standard WiMAX possède l'avantage de permettre une connexion sans fil entre une station de base (en anglais Base Transceiver Station, notée BTS) et des milliers d'abonnés sans nécessiter de ligne visuelle directe (en anglais Line Of Sight, parfois abrégés LOS) ou NLOS pour Non Line Of Sight). Dans la réalité le WiMAX ne permet de franchir que de petits obstacles tels que des arbres ou une maison mais ne peut en aucun cas traverser les collines ou les immeubles. Le débit réel lors de la présence d'obstacles ne pourra ainsi excéder 20 Mbit/s sur une zone donnée, et à repartager ...

    Le cœur de la technologie WiMAX est la station de base, c'est-à-dire l'antenne centrale chargée de communiquer avec les antennes d'abonnés (subscribers antennas). On parle ainsi de liaison point-multipoints pour désigner le mode de communication du WiMAX.

    Les révisions du standard IEEE 802.16 se déclinent en deux catégories :

    • WiMAX fixe, également appelé IEEE 802.16-2004, est prévu pour un usage fixe avec une antenne montée sur un toit, à la manière d'une antenne TV. Le WiMAX fixe opère dans les bandes de fréquence 2.5 GHz et 3.5 GHz, pour lesquelles une licence d'exploitation est nécessaire, ainsi que la bande libre des 5.8 GHz.
    • WiMAX mobile (en anglais WiMAX portable), également baptisé IEEE 802.16e, prévoit la possibilité de connecter des clients mobiles au réseau internet. Le WiMAX mobile ouvre ainsi la voie à la téléphonie mobile sur IP ou plus largement à des services mobiles haut débit.

      Un des usages possibles du WiMAX consiste à couvrir la zone dite du « dernier kilomètre » (en anglais « last mile »), encore appelée boucle locale radio, c'est-à-dire fournir un accès à internet haut débit aux zones non couvertes par les technologies filaires classiques (lignes xDSL telles que l'ADSL, Câble ou encore les lignes spécialisées T1, etc.).

      Une autre possibilité d'utilisation consiste à utiliser le WiMAX comme réseau de collecte (en anglais backhaul) entre des réseaux locaux sans fil, utilisant par exemple le standard WiFi. Ainsi, le WiMAX permettra à terme de relier entre eux différents hotspots afin de créer un réseau maillé (en anglais mesh network).

      Le standard WiMAX intègre nativement la notion de Qualité de Service (souvent notée QoS pour Quality Of Service), c'est-à-dire la capacité à garantir le fonctionnement d'un service à un utilisateur. Dans la pratique, WiMAX permet ainsi de réserver une bande-passante pour un usage donné. En effet, certains usages ne peuvent pas tolérer de goulots d'étranglement. C'est le cas notamment de la voix sur IP (VOIP) car la communication orale ne peut pas tolérer de coupures de l'ordre de la seconde.

    Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
    Réponse n° 15
    --------
    le 05/03/2008 @ 13:50
    par Tom_tom

    Tom_tom

    visiteur

    Ah non le Wimax pas ça...

    Pour commencer, on est limité en débits, et loin du 20 Mbit/s, plutôt 4 d'ailleurs....

    Ensuite, on est limité dans la quantitée de donnée, et ce la plupart du temps.. Et les pongs sont mauvais, et comme spécifié plus haut, cela n'a pas une bande passante assez large pour la VoIP par exemple...

    Pour finir, rien ne vaut une mise à jour du DSLAM, ou un nouveau, ou, mieux, la fibre jusqu'à koetzingue...

    On a pas fini de débattre...


    Tom_tom

    "Energiste" soucieux de l'avenir de sa planète.
    Se posant la question "Comment faire cohabiter développement durable, technologique, et économique?"

    Anti cons...

    Ecrire à Tom_tom   Poster une réponse  Haut
    DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 ] SuivantFin
    actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Cloturer Cloturer sujet   Remonter Remonter
    []
    Catégories de discussion  Forum 


    ^ Haut ^