Forum - Libre expression - Sujet n°206

[]
Nombre de membres 205 membres

Connectés : : ( personne )
 

La Charte du Forum - La Charte du Forum

<b>Forum</b> - Forum
Libre expression - Libre expression
- Sujet n° 206


actif Sujet n° 206  La nature de métamatière et la libération anticipée

le 21/07/2010 @ 10:10
par ClaudeDeBortoli





Bonjour,   Le propre d'un humain est de vivre.

Pour vivre, il faut naître.

Pour naître, nous devons passer par l'étape gestation.

Avant la naissance, ce n'est pas encore un humain. C'est un foetus. Après la mort, ce n'est plus un humain. C'est un cadavre.

Si l'étape gestation est interrompue, si la naissance n'a pas eu lieu, il n'y a pas d'humain. Il n'y a pas mort d'humain. Il n'y a pas naissance d'un esprit.   La nature de matière se protège contre la non conformité par la souffrance et la mort. Pas de souffrance morale pour une libération anticipée. Elle n'est donc pas contre nature matérielle.   Le foetus d'humain n'a pas encore l'appellation humain. Pour avoir cette appellation, il doit passer par l'étape naissance.

Le foetus fait parti du corps de la mère au même titre qu'un membre ou un organe. Elle en dispose à sa guise en fonction de ses envies et de ses dispositions à condition qu'une libération anticipée ne provoque pas une naissance suivie d'une mort des plus innocente.

S'il y a naissance, il y a vie, il y a humain.

S'il n'y a pas naissance, il n'y a pas vie. Il y a gestation. Il y a foetus.

Un humain est un être vivant parce qu'il est né.

Un foetus n'est pas un être vivant parce qu'il n'est pas né. C'est un organe faisant partie intégrante de la mère. Un organe éphémère avec un ADN différent. Elle en dispose à sa guise selon ses instincts et ses dispositions.

Un foetus ne peut pas mourir parce qu'il n'est pas né.

Une libération anticipée n'est pas un infanticide. C'est une extraction. A condition que celle ci ne provoque pas une naissance humaine suivie de la mort d'un humain des plus innocent.

Au premier cri, au premier souffle, il y a naissance, il y a humain.   Une libération anticipée, à condition qu'il n'y ai pas naissance, n'a pas de répercussion dans la nature de métamatière.   Le foétus n'est pas un organe "normal" faisant partie depuis toujours du corps de la mère. C'est un organe éphémère. Un organe à part. Il est issu de la fécondation. Il est donc toléré par le corps de la mère moyennent des désagréments. Ce n'est pas une greffe. Il n'y a pas rejet. Les nausées sont une "douceur" par rapport aux effets d'un rejet. Le foétus s'accroche comme un organe. Il se génère à ses dépends puis se libère pour devenir un être humain. La venue de l'organe éphémère perturbe le corps de la mère.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut

[]   

DébutPrécédent [ 1 2 3 ] SuivantFin
Réponse n° 1
--------
le 21/07/2010 @ 10:21
par guy

à vendre ...

Administrateur

Certes, y a-t-il un message ? vu que tu ne poses pas de question ...

En tout cas retenez bien les gars, avec la capote Nestor, ch'suis pas né, ch'suis pas mort ... k

Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
Réponse n° 2
--------
le 22/07/2010 @ 09:37
par ClaudeDeBortoli




Mort-né, c'est comme "mort-vivant". C'est une aberration. Nos ancêtres croyaient aux "morts-vivant". Nous, on croit au "morts-né" !!
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 3
--------
le 22/07/2010 @ 11:11
par guy

à vendre ...

Administrateur

Chacun a le droit de défendre son point de vue et de dire en quoi il croit, ou de défendre l'avortement ou le droit aux femmes de disposer de leur corps, une fois de plus, tu n'exposes pas le but de ton post ni ne pose de question ...

Ceci dit et tout simplement pour alimenter le débat, n'est-il pas établit que l'enfant dans le ventre de sa mère donc avant la naissance, reconnaît les voix des proches et éprouve des sentiments, du stress ? Cela remet à mon avis en question ta théorie de vie ou d'être humain avant l'accouchement ...

Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
Réponse n° 4
--------
le 23/07/2010 @ 08:35
par ClaudeDeBortoli




Le foetus est un organe spécial. Il est voué à devenir un être vivant. Il se génère dans le corps de la mère puis disparait du corps à la naissance du bébé. C'est un organe, spécial mais organe quand même, parce que seuls des organes peuvent rester dans le corps de la mère.  Un foetus existe comme un coeur ou un poumon. Il ne vit pas. Il existe. Vivre, c'est après la naissance. Extraies un poumon d'un corps humain, c'est une masse de chair inerte sans vie. Il existe tant qu'il est dans le corps. Sortit du corps, c'est une masse de chair sans vie. C'est la même chose pour un foétus libéré trop tôt du corps de la mère.

Mais si par malheur, une libération anticipée provoque une naissance suivie d'une mort, là c'est un odieux crime d'un être humain des plus innocent.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 5
--------
le 23/07/2010 @ 10:28
par guy

à vendre ...

Administrateur

Tu confonds foetus et placenta ...
Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
Réponse n° 6
--------
le 23/07/2010 @ 23:17
par Thorfin

Dr House inside!


Drôle philosophie de la vie intra-utérine, de la mort qui devrait nous faire ressentir un dégout, nous faire penser à un "cancer".

Maintenant ta réflexion vu que tu ne pose aucun questionnement, je ne serais décrire quelque chose que je ne peux pas vivre, néanmoins si on par d'un principe d'assemblage de molécule, puis d'un noyau, de division et de multiplication de cellule, entre la naissance et la mort pré natale, il y a forcément un être vivant (un gnome), ou plutôt un organisme vivant vu que tu as un soucis de décrire la chose.

Tout ça pour dire que si même si un organisme n'arrive pas a terme il aura eu une conscience, certe brève mais suffisante et que cette conscience doit pouvoir agir en base primaire de l'évolution de l'organisme (entre le questionnement et la réflexion). Mais encore une fois l'organisme peut decider qu'a partir du moment ou il a la faculté de réfléchir d'en decider autrement de son évolution. La seule chose transmise de la porteuse c'est les gênes qui en forment l'ADN des deux cellules fécondé) et que tant qu'on aura pas percer la conscience ou la cosntruction de la conscience (donner avec précision un temps x de l'évolution) il est difficile et dangereux de jouer avec.

Vouloir savoir et vouloir croire sont deux choses différentes mais pourtant son un questionnement entre les deux, je ne sais pas ce que tu recherche dans ta réflexion
si c'est une peur de savoir que la conscience de l'être qui est apparemment mort avant de choisir de vivre à eu le temps de vouloir savoir si il était possible de vivre
je ne serais trop te conseiller sur ta réflexion, certain l'appelle la nature et bien au delà d'une éventuelle culture religieuse, et que finalement la nature quand elle
voit que ce n'est plus possible décide de ne plus continuer, même si l'être à cette éventuelle questionnement sur la suivie de sa construction et sur l'envie de vivre!


Certains Hommes descendes du singe, d'autre du mouton..

Ecrire à Thorfin   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 7
--------
le 24/07/2010 @ 08:30
par ClaudeDeBortoli




Le placenta et le cordon ombilical relient l'organe éphémère au corps de la mère.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 8
--------
le 24/07/2010 @ 08:35
par ClaudeDeBortoli




Le foetus n'est pas une maladie. Il n'affaiblit pas le corps de la mère

Le foetus est le seul organe éphémère chez les mammifères. Il existe dans le corps de la mère le temps de la gestation puis disparait au moment de la naissance du jeune.   Vous sortez un poumon ou un foi d'un corps humain, ce n'est plus qu'une masse de chair inerte.
C'est la même chose pour un foetus. C'est un organe éphémère.

Une situation :

Une femme enceinte de plusieurs mois veut se faire avorter. Elle va voir son toubib. Il lui pratique l'avortement. Manque de chance le foétus naît. Il pousse un cri. Il respire. Il naît à la vie. Le toubib en a vu d'autre. Ce n'est pas son premier avortement aujourd'hui. Il attend que le bébé trépasse faute de soin. Mais le nouveau-né résiste. Il crie de plus belle. Le toubib prépare une injection létale pour en finir avec cette nouvelle vie qui ne veut pas mourir. Le bébé finit par mourir tout seul par manque de soin. Ses restes vont rejoindre d'autres restes humains dans la poubelle déjà bien pleine. -Faut penser à la vider de temps en temps - sermonne le toubib en s'essuyant machinalement les mains sur son tablier maculé de sang.   Là il y a un odieux crime d'un être des plus innocent. La femme et le toubib doivent rendre des comptes.

La croyance à l'univers de métamatière légalise l'avortement. Mais elle est sans pitié si la libération anticipée provoque une naissance suivie d'une mort des plus innocentes. La femme devra répondre d'infanticide et son complice le toubib de meurtre.  Oui mais la femme ne veut pas de ce bébé !  Elle ne le veut pas certes mais elle ne le tue pas ! Elle le donne à un couple stérile en mal d'enfants.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 9
--------
le 24/07/2010 @ 10:10
par guy

à vendre ...

Administrateur

Le foetus n'est pas un organe, même pas éphémère ... Il serait utile au vu de la confusion de ce que tu annonces, que tu dialogues ou précises le but de ton discours...

La croyance en la "métamatière" n'engage que toi et tes convictions lumieuses, mais ne légalise rien du tout. Imagine un peu que tout ceux qui croient en "l'amer-bière" soient autoriser tuer en faisant des accidents de la circulation ...

Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
Réponse n° 10
--------
le 26/07/2010 @ 09:03
par ClaudeDeBortoli




A terme, dès le premier souffle, dès le premier cri, il y a naissance, il y a humain.

Prématuré, sorti du corps de la mère, dès que le cordon ombilical est coupé, si le bébé est viable, il y a être humain.

Si la mère ne veut plus du foetus pour une raison ou pour une autre, c'est avant la naissance ou avant de couper le cordon ombilical quelle doit arrêter son fonctionnement.

Après la naissance ou/et après avoir couper le cordon ombilical, si le bébé est viable, il y a être humain.
A terme, dès le premier souffle, dès le premier cri, il y a naissance, il y a humain.

Prématuré, sorti du corps de la mère, dès que le cordon ombilical est coupé, si le bébé est viable, il y a être humain.

Si la mère ne veut plus du foetus pour une raison ou pour une autre, c'est avant la naissance ou avant de couper le cordon ombilical quelle doit arrêter son fonctionnement.

Après la naissance ou/et après avoir couper le cordon ombilical, si le bébé est viable, il y a être humain. Le tuer est alors un crime odieux d'un être des plus innocent.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 11
--------
le 26/07/2010 @ 09:05
par ClaudeDeBortoli




Je définis logiquement ce qu'est un foetus pour mieux décider de son devenir.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 12
--------
le 26/07/2010 @ 09:20
par guy

à vendre ...

Administrateur

nan, tu définis les choses de manière à soulager ta conscience ...

Et avant que cela me lasse définitivement, pourrais-tu avoir l'obligeance de nous expliquer dans quel but tu viens affirmer le fruit de tes ellucubrations spacio-temporelles ici ?

Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
Réponse n° 13
--------
le 28/07/2010 @ 07:29
par ClaudeDeBortoli




Je suis ici pour définir logiquement et objectivement ce qu'est un foetus humain pour mieux décider de son devenir.
Ecrire à ClaudeDeBortoli   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 14
--------
le 28/07/2010 @ 10:55
par guy

à vendre ...

Administrateur

Mouais, il me semble qu'il doit y avoir des sites plus appropriés pour cela, et peut-être t'en es tu fait jeté hein ... d'ailleurs, il n'y a qu'à mettre un coup de Google sur métamatière ou ton pseudo pour comprendre ...

Ceci dit, qu'elles sont donc tes compétences te permettant de faire tes annonces ?

Ecrire à guy   Site web guy Poster une réponse  Haut
Réponse n° 15
--------
le 28/07/2010 @ 11:01
par Gipe



visiteur
Guy,si tu recherches sur le net "De Bortoli Claude", tu trouveras une multitude de pages sur les"élucubrations", comme tu dis, de ce monsieur.Je ne vois d'ailleurs pas bien non plus ce qu'il vient chercher sur le site de Koetzingue, ni qui il cherche à convaincre.Attention au prosélytisme et aux dangers que cela comporte.
JP
  Poster une réponse  Haut
DébutPrécédent [ 1 2 3 ] SuivantFin
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Cloturer Cloturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 


^ Haut ^